La ville de Sahagún, au milieu de Tierra de Campos, entre les fleuves Esla et Valderaduey, et point stratégique du Chemin de Saint-Jacques quand il passe par León, est une localité très enracinée du point de vue historique et qui émerveille le voyageur par son ensemble monumental d'énorme beauté monopolisé par l'architecture en brique, l'art mudéjar.

Aujourd'hui, Sahagún est un carrefour où le développement en tant que ville apparaît lié à son passé historique et artistique: l'arc du triomphe, la Torre del Reloj, tout le site monumental et ecclésiastique est un exemple de l'importance de la ville, à la tête de sa región.

La promenade par Sahagún commence avec son histoire, qui a donné l'origine à la ville. D'après la tradition, l'origine de cette ville est liée au martyre des frères Facundo et Primitivo, à l'époque romaine. Les saints ont été martyrisés à cause de leurs croyances religieuses chrétiennes au bord du Cea, leurs corps ont été pris par leurs voisins en aval, pour leur donner sépulture. Depuis là, les gens ont commencé à les vénérer. Bientôt, on a fait lever une chapelle à l'endroit des tombeaux qui, par la suite, a été transformé en monastère.