Sasamón, la vieille ville romaine de Segisama, se montre aujourd’hui aux yeux du touriste comme l’un des ensembles historico-artistiques les plus impressionnants de l’Ouest de Burgos. L’héritage romain cohabite avec les restes de l’architecture médiévale et renaissance et avec quelques constructions avant-gardistes. Quelque chose qui transforme la ville en un lieu d’arrêt obligatoire au long du parcours qui traverse les terres du désert de Burgos.

La ville de Sasamón, déclarée ensemble historico-artistique en 1982, reçoit le visiteur depuis une petite colline sur laquelle elle s’établit, en plein cœur des terres du désert de Burgos, à l’Ouest de la province de Burgos.

Une localité qui a su conserver la saveur des plus de 2.000 ans d’histoire qu’elle a vu passer. Il est surprenant de voir comment les restes des différentes cultures ont cohabité au fil du temps dans un ensemble qui surgit autour de l’église à allure de cathédrale, Santa María la Mayor ; l’un des exemples gothiques les plus beaux de toute la province et le second temple ayant la plus grande taille après la cathédrale de la capitale.