Tout ce qu’il y a à l’intérieur de ses murailles lui permet d’être reconnue comme un Bien d’intérêt culturel, et Monument historique artistique, de par ses richesses des XVe et XVIe siècles. Ses murs enferment de riches bâtiments civils et religieux parmi lesquels ressortent sa Cathédrale et son Château. Lieu de disputes entre chrétiens et juifs, elle doit son nom au comte Rodrigo González Girón, que lors de l’année 1100, la repeupla.

Enclave stratégique et fortifiée, scène des Guerres de Succession (1700-1714) et de la Guerre de l’Independence (1808-1814), déterminantes pour définir l’actuelle configuration de l’Espagne. À travers la Porte de la Colada nous parvenons à son château présidé par le donjon, actuel relais de la ville.

À la place du village nous remarquons des maisons majestueuses telles que celles du Marquis de Cerralbo, ou la maison de la famille des Cueto (XVIe siècle), avec sa Mairie du XVIe siècle. Accompagnant sa Cathédrale splendide, nous trouvons la Chapelle du Marquis de Cerralbo, merveilleux temple de style herrérien fini avec une coupole revêtue d’une tour-lanterne. Un endroit ayant un grand patrimoine à contempler.