Molinaseca est un halte dans le Chemin de Saint-Jacques et l'un des endroits les plus importants de la Ruta Jacobea. Ses ruelles, munies d'un air médiéval, nous invitent à faire un arrêt pour parcourir leur histoire. En descendant depuis le Monte Irago, après Foncebadón, cette ville, déclarée site historique artistique en 1975, nous oblige à éprouver un plaisir à parcourir son passé et son présent.

La ville de Molinaseca, centre d'escale obligée pour les milliers de pèlerins qui se dirigent vers Santiago de Compostela et pour les voyageurs qui veulent parcourir cette région de la province de León, est une ville vivante qui a su garder son histoire. Durant le Moyen Age, la ville appartenait à la seigneurie de Ramiro Froilaz, neveu du Cid Campeador. Ensuite, la seigneurie de la Molinaseca a été divisée entre l'Abbesse de Carrizo, l'abbé du Monasterio de Sandoval et l'Evêque d'Astorga.

La trace des pèlerins s'observe déjà à l'entrée du village où l'on trouve l'Iglesia de Nuestra Señora de las Angustias, juste à côté des jardins potagers très fertiles cultivés par les habitants de Molinaseca.