Placé le long de la rivière Francia, sur un établissement préalable des romains, elle présente quelques-uns des restes montagnards les plus authentiques de la zone, tels que les restes de sa muraille et de son château.

Sa population se regroupa autour de son église qui date du XIIIe siècle, pouvant être au XVe siècle un château du palais, -ayant des liens étroits avec le fort de Miranda del Castañar-, autour duquel se regroupèrent les premières maisons et le pont d’origine romaine sur lequel passe une chaussée également romane, qui arrive aux ermitages du Socorro et de l’Humilladero, et aux ruines du Monastère de Nuestra Señora de Gracia. De plus, nous pouvons connaître aussi la trace romane qui peut être vue dans un parc de la commune.